Energie-renouvelable-energie-solaire Selon un rapport de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) dévoilé par la presse, la France pourrait être en mesure de passer à l’énergie 100% renouvelable d’ici quelques années…

Ce document révélé par la presse, n’a cependant pas été officiellement publié. Il devait être la grande annonce d’un colloque de l’ADEME 14 et 15 avril à Paris mais a laissé place à un plan de transition énergétique misant sur un mélange nucléaire et énergie renouvelable. Pourtant ce rapport semble prometteur :

Une transition énergétique totale envisageable pour 2050

Deux points sont à examiner attentivement : le potentiel de production et le coût de l’énergie renouvelable. Dans les deux cas, le projet est séducteur.

Un cocktail d’énergie renouvelable à haut rendement

Très détaillé, le document montre en effet que cette révolution énergétique serait techniquement envisageable et économiquement viable. Le mélange est de 63% d’éolien, 17% de panneaux solaires, 13% d’hydraulique et 7% de thermique renouvelable.
Le potentiel de production serait trois fois plus élevé que les besoins prévisionnels en 2050 (420 TWH/an). De plus, le frein souvent cité des aléas climatiques n’aurait aucun impact sur les capacités de production grâce à un stockage de l’électricité et un meilleur pilotage de la demande.

Une transition énergétique économiquement viable

Second point important, le 100% vert serait 30% plus cher que le coût actuel de l’électricité. Cependant, ce prix serait quasi identique à la solution finalement préconisée par l’ADEME (Mélange nucléaire et énergie renouvelable). En effet, le prix au mégawattheure est actuellement de 91 euros et passerait à 119 euros sous l’égide du 100% d’énergie renouvelable contre 117 avec un mix 50% nucléaire et 40% renouvelable (et 10% de gaz).

Transition-energitique-verte

Le 100% énergie renouvelable, un travail exploratoire

Bruno Lechevin, Président de l’ADEME, est revenu sur le sujet en ouverture du colloque consacré à la place des EnR  dans le mix électrique français. Il a rappelé qu’il s’agissait d’un travail exploratoire, dont l’objectif est d’ouvrir la réflexion à ce scénario inédit.
Alors que 75% de la production électrique actuelle provient encore du nucléaire, c’est la première fois qu’une agence publique propose une alternative réelle avec 100% d’énergies renouvelables.

Logo-Agence-Environnement-Maitreise-Energie

Ecrit par Ecorenove