Envie de passer sa maison en bâtiment basse consommation d’énergie, de réaliser des économies d’énergie et de diminuer sa facture énergétique ? Les travaux nécessaires pour isoler, changer son système de production électrique ou d’eau chaude sanitaire, ou encore son système de chauffage ont un coût, qui peut parfois dissuader. Heureusement, un certain nombre d’aides est mis à disposition des propriétaires et des locataires pour les accompagner dans leurs éco-travaux !

La TVA à taux réduit pour la rénovation énergétique

tva taux reduit renovation energetiquePour les travaux de rénovation énergétique, les propriétaires ou les locataires profitent d’une TVA à taux réduit, de 5,5%. Les travaux peuvent concernés une résidence principale ou secondaire, occupée ou vacante, construite depuis deux ans et plus.
Les travaux de rénovation énergétique incluent les travaux d’isolation thermique, d’amélioration du système de chauffage et d’installation d’un système de production électrique par énergies renouvelables. Sont également pris en compte les travaux rendus nécessaires par les rénovations énergétiques, mais sont exclus les autres travaux de rénovation et ceux d’ordre esthétique.
Le taux réduit est applicable sur le matériel et la main d’œuvre à condition que le spécialiste facture lui-même les équipements posés, c’est-à-dire qu’il n’y ait qu’une seule facture.

Crédit d’impôt pour la transition énergétique

credit impot transition energetiqueLe crédit d’impôt vous permet de déduire du montant de votre impôt sur le revenu 30% de certains travaux d’économies d’énergie, dans la limite d’un plafond de 8 000€ pour une personne seule ou de 16 000€ pour un couple (400€ supplémentaires sont à compter par personne à charge).
Les bénéficiaires sont les propriétaires occupants et les locataires qui réalisent des travaux de rénovation énergétique dans leur résidence principale.
Pour en bénéficier, il est nécessaire de remplir une ligne sur sa déclaration d’impôt et de conserver les factures relatives aux matériaux, équipements et prestations réalisées par les entreprises durant les travaux. Ne pas oublier au préalable de s’intéresser aux conditions d’éligibilité : par exemple, seul le recours à une entreprise ou professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pourra être pris en compte pour le crédit d’impôt pour la transition énergétique.

L’éco-prêt à taux zéro

eco pret renovation energetiqueL’éco-prêt est destiné à financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique d’un logement, et permet d’emprunter jusqu’à 30 0000€ sans intérêt.
Ce prêt est destiné aux propriétaires du logement, qu’ils en soient les occupants ou les bailleurs, et est distribué par des banques ayant signé une convention avec l’Etat. Un éco-prêt est également possible pour les syndicats de copropriétaires !
Concernant les modalités, le logement doit constituer la résidence principale des bénéficiaires, et doit avoir été construite avant le 1er janvier 1990. Le prêt ne nécessite pas de condition de ressources, est cumulable avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique, mais il est obligatoire de s’adresser à des professionnels qualifiés RGE, et les travaux doivent être réalisés dans les deux ans suivant l’obtention du prêt.

Ecrit par Ecorenove