Apple, Google, Facebook, Yahoo… En pleine transition énergétique, on assiste à une tendance verte chez les géants de la Silicon Valley, qui se positionnent comme des modèles d’entreprises écologiques. Via la création de technologies moins polluantes ou l’utilisation des énergies renouvelables, différentes solutions sont adoptées pour réduire leur empreinte écologique et leur consommation énergétique.

Rendre les énergies fossiles obsolètes

Google-transition-energetiqueUn monde plus vert et durable, respectueux de l’environnement : dans la Silicon Valley, c’est l’idée que se font certains d’un monde meilleur. Les énergies fossiles et nucléaires sont remises en cause, et l’on est convaincu que celles-ci seront dépassées par des technologies utilisant les énergies renouvelables. Des entreprises ont ainsi pour objectif, d’ici 2030, que tous les nouveaux moyens de production énergétique soient solaires ou éoliens.

Le secteur de l’énergie et des transports notamment connaissent une amélioration exponentielle de leur technologie. Celle-ci va contribuer à transformer en profondeur notre manière de consommer, pour aboutir à une utilisation plus responsable et économique des énergies fossiles, jusqu’à les délaisser totalement.

Mais plusieurs entreprises de la Silicon Valley, en plus de développer des technologies permettant de réduire notre consommation d’énergie et les émissions polluantes, s’engagent également politiquement et publiquement en faveur des énergies propres.

Des entreprises vertes et High-Tech

Les services sur Internet pouvant se révéler aussi énergivores que d’autres industries, des entreprises mènent de véritables campagnes pour réduire leur empreinte écologique.

Parmi les géants du web, Apple et Google sont ainsi souvent mis en avant. Le premier, qui était quelques années plus tôt une entreprise très polluante, communique désormais amplement sur son engagement écologique : entre autres exemples, tous ses centres de données fonctionnent à 100% grâce aux énergies renouvelables, et les employés sont subventionnés pour prendre les transports en commun. De son côté, Google lance Sidewalk Labs, une nouvelle société tournée vers le développement des villes intelligentes, et investit dans l’énergie solaire résidentielle.

Ecrit par Ecorenove