Les panneaux photovoltaïques, l’aérothermie solaire, la géothermie sont autant d’innovations énergétiques exposées au fur et à mesure des expositions universelles. Ce salon international, véritable temple du progrès, voit s’affronter les pays du monde entier pour répondre aux problématiques de l’homme moderne. L’énergie est devenue au fur et à mesure des expos une obsession. Et ce n’est ni l’actuelle exposition universelle de Milan ni la future d’Astana en 2017 qui changera cette tendance.

Exposition 2015 : l’énergie pour la vie

Comment nourrir la planète efficacement ? C’est le sujet de l’exposition universelle 2015 de Milan. Mais le développement durable semble être le véritable thème du salon. La réponse est sans appel : L’utilisation d’énergies propres, renouvelables et l’économie d’énergie semble être le seul remède.

La France mise sur l’énergie renouvelable


Jugé comme le plus écolo des pavillons, la France a joué la carte de l’audace. Articulé autour de quatre piliers (autosuffisance, produire plus et mieux, transferts de technologies et qualité), la structure en bois sera entièrement démontée au terme de l’Exposition universelle, en vue d’une réutilisation ultérieure. La prouesse technique de cette armature de bois en forme de tortue est saluée par la presse internationale.

ENEL met son énergie au service de l’exposition

Un partenaire symbolique et emblématique de l’évènement reste le géant italien de l’énergie ENEL. Le plus important producteur d’énergie géothermique au monde, disposant des plus importantes centrales photovoltaïques de l’Italie a été choisi pour ses solutions d’énergie intelligentes.

L’expo 2017 et l’énergie du futur


Le projet d’Astana sur le thème des énergies vertes et propres a séduit. Le Kazakhstan qui est pourtant un pays avec de fortes réserves de gaz, d’uranium et de pétrole, insiste sur la menace de crise écologique. L’Exposition internationale de 2017 va donc promouvoir les énergies renouvelables et les technologies d’efficacité énergétique.

Les projets fous des étudiants français pour l’expo 2025

Projet Vache en Pré dans la Gare d'Austerlitz

Candidat pour 2025, la France a donné à 2000 étudiants comme thème le développement durable. L’originalité des idées proposées va de pair avec la gravité de la réalité qu’elles exposent.

Les étudiants de Science Po Paris présentent par exemple le « Forum des 15 Iles du Pacifique Sud » pour représenter ces îles menacées par la montée des eaux. A voir également le projet des étudiants du centre Michel Serres, transformant les quais de la gare d’Austerlitz en pré garni de vaches.

Ecrit par Ecorenove