Encore peu présente dans le bouquet énergétique mondial, l’énergie solaire apparaît cependant comme une énergie essentielle dans la transition écologique. La COP 21 et sa lutte contre le changement climatique a notamment rappelé l’importance croissante cette énergie renouvelable, qui pour assurer son essor doit répondre à des problématiques majeures : devenir accessible au plus grand nombre et développer le stockage de l’énergie.

Des politiques de soutien actives pour le solaire

parc photovoltaique france
Dans de nombreux pays, l’énergie solaire constitue un élément clé de leur futur bouquet énergétique et de leur programme de développement durable. Elle est donc souvent subventionnée par l’Etat, constituant ainsi une alternative rentable aux énergies fossiles.
L’Union Européenne s’est notamment fixée l’objectif de satisfaire 20% de sa consommation énergétique grâce aux énergies renouvelables d’ici 2020. Pour cela, certains pays comme l’Allemagne vont par exemple soutenir l’installation de panneaux solaires chez les ménages en offrant des contrats d’achat de l’électricité de longue durée ainsi que des tarifs préférentiels aux producteurs d’énergie solaire. La France, elle, a déjà subventionné d’importants projets en faveur de l’environnement faisant appel au solaire, comme celui de Neoen Cestas PV, annoncé comme le plus gros parc photovoltaïque jamais construit en Europe.
Par ailleurs, les plans d’actions prévus par la convention de l’ONU sur les changements climatiques ont le potentiel de multiplier par cinq la capacité solaire mondiale d’ici 2030 !

Des prix toujours plus bas pour le solaire photovoltaïque

Au niveau mondial, les énergies vertes représentaient plus de la moitié des nouveaux moyens de production de l’électricité, mais l’énergie solaire comptait pour seulement 2% de la production mondiale d’électricité d’origine renouvelable. Pourtant, son coût fait déjà d’elle l’une des sources d’énergies les plus concurrentielles dans certaines parties du monde. En effet, celui-ci ne cesse de baisser depuis des années, d’environ 10% par an en moyenne, et cette tendance ne devrait pas s’arrêter ! L’ADEME affirmait ainsi dans une étude qu’à partir de 2020, on pouvait aboutir en France à un modèle économique sans subvention pour le solaire photovoltaïque.
Comment expliquer cette rentabilité croissante ? D’une part, le coût d’installation des panneaux photovoltaïques a considérablement baissé : pour une centrale, il a été divisé par quatre entre 2007 et 2014. De plus, le coût des composants des panneaux solaires a lui aussi baissé, grâce à l’amélioration du rendement des cellules photovoltaïques.

Un stockage de l’énergie plus accessible

stocker energie renouvelable
Dans des zones isolées ou avec des réseaux électriques défaillants, l’énergie solaire constitue souvent la meilleure solution pour développer les capacités de production énergétique, comme en Afrique ou en Asie du Sud Est. Mais qu’il s’agisse de pays développés ou en développement, la question du stockage de l’énergie reste essentielle : en effet, l’énergie solaire est produite dans la journée alors que les ménages la consomment surtout en soirée.
La batterie Tesla avait fait sensation en 2015, en promettant l’indépendance énergétique aux habitations et aux entreprises. Le problème ? Son prix prohibitif… Cependant, plusieurs cabinets d’étude prévoient que les coûts de stockage chuteront de 90% d’ici 2025. Comme pour les panneaux solaires, la production à grande échelle des batteries, ainsi que les recherches pour améliorer leur performance, permettront de les rendre plus accessibles !

Ecrit par Ecorenove