Limiter l’impact environnemental des activités humaines est rendu possible par l’adoption de bonnes pratiques contribuant à diminuer la consommation énergétique. Dans un contexte de transition énergétique et écologique, les régions ont leur rôle à jouer pour développer des territoires avec une activité et une consommation durable.

Découvrez à travers ces exemples des actions concrètes sur le développement des énergies renouvelables mis en place par des régions françaises et européennes !

Illkirch-Graffenstaden, une ville impliquée dans l’énergie solaire

Située dans le département Bas-Rhin, Illkirch-Graffenstaden s’engage dans le développement durable. Cette ville qui affectionne l’écologie a choisi de développer l’exploitation de l’énergie solaire pour la production d’électricité, le chauffage et la production de chaleur.

Le centre sportif du Lixenbuhl reçoit 262 panneaux photovoltaiques d’une puissance de 34 kW. Il produit annuellement 34 000 kWh d’électricité. L’impact écologique est significatif car l’installation a permis d’éviter l’émission de 2.4 tonnes de CO2/an. Sur le plan économique, la commune engrange une recette annuelle de 5 000 euros.

Champratel, l’énergie verte au service d’une agglomération active

Ce projet est initié par le Syndicat Mixte des Transports Clermontois. La bonne pratique consiste à exploiter l’énergie solaire pour couvrir les besoins en électricité, en chauffage et eau chaude. L’installation comprend 1 136 m2 de panneaux photovoltaïques répartis sur la toiture et la façade. La production annuelle d’électricité est de 140 MWh.

Les impacts environnementaux des actions sont significatifs. La quantité de CO2 rejetée dans l’atmosphère est de 7 tonnes en moins. Par ailleurs, 0.7% des besoins pour le fonctionnement du centre est couvert par l’électricité produite d’où une économie d’énergie. Le rachat de la production par EDF a permis de viabiliser ce projet de développement durable sur le long terme, sa rentabilité étant de 10 ans.

Montmélian, une commune récompensée pour sa politique solaire

Montmélian est considérée comme la ville pionnière en matière d’énergie solaire. Les premiers capteurs solaires furent implantés sur le toit de la municipale en 1982. Plus tard, d’autres bâtiments comme l’hôpital Saint-Antoine et le stade de l’Ile ont été également équipés en photovoltaïque. L’objectif du projet est de diminuer la dépendance vis-à-vis de l’énergie fossile tout en améliorant l’efficacité énergétique.

La bonne pratique a permis de diminuer l’émission de gaz à effet de serre de 135 tonnes/an, un plus pour le bien-être des 4 000 habitants. Le nouveau projet intitulé « Triangle Sud» dans un éco quartier vise à satisfaire 50% des besoins en énergie primaire avec 80% en solaire thermique.

Ecrit par MonkeyMedias