Juncker, c’est le nom qu’a donné l’Union Européenne à son prochain plan d’investissement accorder aux énergies renouvelables. Un investissement de 50 millions d’euros dans Omnes Capital, ancienne filiale du Crédit Agricole et acteur majeur dans l’investissement en infrastructure. Signé à Bercy en juillet dernier par Michel Sapin et Emmanuel Macron, respectivement ministre des Finances et ministre de l’Économie, le plan Juncker prévoit d’investir à grande échelle dans les énergies vertes.

Le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), créé véritablement le mercredi 22 juillet grâce à la signature de l’accord par la Commission et la Banque européenne d’Investissement, se verra assuré par 8 experts de la réglementation des projets européens trié sur le volet courant octobre afin de répondre pleinement aux exigences de la structure.

Des objectifs ambitieux pour l’Europe

Accélérer l’investissement européen, ressentant toujours les symptômes de la crise financière, est l’un des enjeux majeurs du plan Juncker. Investissement européen qui n’a pas bougé depuis maintenant 2007. Une raison de plus pour activer cet investissement dans les secteurs des énergies renouvelables !
C’est près de 315 milliards d’euros qui devront financer les grands projets d’infrastructures. La France a notamment posé sa candidature pour le financement de la navette aéroportuaire Charles-de-Gaulle Express. Mais malheureusement, le FEIS ne dispose pour le moment que de 21 milliards d’euros de garanties provenant des caisses européennes et de la BEI. 40 milliards de co-financement provenant des États membres viendront s’ajouter, le reste proviendra directement des acteurs privés ou levés sur les marchés.

Point positif, aucun quota par pays ne sera mis en place. Les projets et les fonds privés sont largement conviés à se faire connaitre auprès de la Banque Européenne de l’Investissement, à Luxembourg. Un moyen simple d’appeler les entreprises à participer au plan d’investissement, avec notamment la création d’une structure autour du Commissariat général à l’investissement en France, ayant pour but d’accompagner les projets et les réaliser.

Ecrit par Ecorenove